Back
Back
Back

Qu’est-ce que le KO ?

En krav maga, on insiste souvent sur l’importance de bien porter ses coups. Un coup bien placé peut facilement mener à un KO et n’a pas besoin d’être puissant pour autant. S’il y a un ou plusieurs agresseurs, les coups doivent être efficaces et rapides. Et donc le KO de ou des adversaires est la meilleure porte de sortie car il permet à la victime de s’enfuir.

Définition

Dans les sports de combat, le knockout (KO, knock out) est la mise hors de combat de son adversaire suite à un choc. Ou encore et plus précisément d’une perte de conscience temporaire qui fait perdre toutes ses capacités à la personne concernée. Il existe cinq types de KO, cependant le KO le plus répandu et le plus efficace est le cérébral qui survient directement suite à un coup porté au niveau du visage.

La raison

La question est de savoir ce qui cause cette perte de connaissance temporaire. En

fait, le cerveau repose à l’intérieur de la boite crânienne dans du liquide

céphalo-rachidien. Lorsqu’une personne se voit porter un coup au visage, la physique veut que le cerveau bouge dans le sens opposé du coup.

Cependant, alors que les muscles, les tendons et les os empêchent la tête d’effectuer un mouvement trop violent, le cerveau, quant à lui, ne connait aucune résistance dans le liquide céphalo-rachidien et continue par conséquent son mouvement jusqu’à percuter l’intérieur de la boîte crânienne. Ce « traumatisme » peut mener à une perte de conscience ou encore un KO cérébral.

Même si un coup ne mène pas forcément à une perte de connaissance, le temps et les chances que celui-ci survienne, dépend directement de la façon dont le coup est porté. Plus la percussion est forte, plus le cerveau risque de rebondir entre les parois, plus les conséquences peuvent être grave. Ainsi, un coup porté au niveau du visage peut également entraîner une commotion cérébrale, une perte de la lucidité, des troubles de l'équilibre, de l'audition ou encore de la vue.

Le KO technique (TKO)

Dans le contexte sportif, il y deux expressions assez courantes sur le KO. D’une part, il y a la « victoire par KO », celle-ci implique une victoire suite à une perte de conscience de plus de dix secondes de son adversaire. Cependant, le KO peut parfois se confondre avec le knockdown, dans quel cas l’adversaire se relève avant que les dix secondes se soient écoulées.

D’autre part, il y a le KO technique ou encore le TKO (technical knockout). Dans ce cas, il s’agit d’un abandon de l’adversaire suite à une blessure ou une autre raison qui entraine l’incapacité de l’adversaire à continuer le combat correctement.

Le TKO survient souvent après une succession de plusieurs coups à la tête. A force de subir ces traumatismes, le corps humain arrête temporairement d’utiliser le cerveau afin que le cœur puisse lui fournir un flux sanguin suffisant à rééquilibrer les lésions. Cependant, cet arrêt temporaire implique une période où la personne n’est plus consciente de ses faits et gestes et le met dans un état semblable à celui du KO.

Autres types

D’autres coups, bien placés, peuvent également mener à différents types de KO. Ainsi, un choc au niveau d’une artère telle que la carotide peut arrêter temporairement le flux sanguin vers le cerveau et entrainer un KO vasculaire

Il y a également le KO neurovégétatif dans quel cas le choc atteint directement le système nerveux. C’est par exemple le cas lorsqu’un coup est porté au niveau du plexus. Le corps et les nerfs s’y trouvant n’ayant pas l’habitude d’être stimulé d’une telle manière, cela peut entraîner directement à une impulsion qui mène au KO.

Finalement, il y a le KO musculaire qui est rien d’autre qu’une paralysie temporaire ou non du muscle touché.

Tanguy Debruyn

News
Dernières news
Archive
Follow Us
  • Wix Twitter page